Skip to contentSkip to navigation
Ouvrir la voix (VOSTA)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 18 juin 2021
Durée
122 min
Cycles
Noir.e.s à la caméra

Noir.e.s à la caméra, c'est plus de cent ans de cinéma Black. Du cinéma muet abordant avec acuité la ségrégation, aux films témoignant de la décolonisation ; du cinéma d'animation au documentaire, en passant par les reconstitutions historiques. La relève n'est pas en reste, s'exprimant avec plein d'aplomb dans toutes les formes du cinéma contemporain. L'ensemble de ce cinéma, dont une part rend compte du travail de cinéastes canadien.ne.s et québécois.e.s, se dévoilera sous les yeux du public de la Cinémathèque québécoise tout le mois de juin.

Cette programmation, réalisée en collaboration avec la Fondation Fabienne Colas et le Festival International du Film Black de Montréal, bénéficie également du soutien de la Cinémathèque Afrique de l'Institut français.

Ouvrir la voix
Réalisé par
Amandine Gay
Langue
VOSTA
Pays
France
Année
2017
Durée
122 min
Genre
Documentaire
Format
DCP
Synopsis

Être femme et noire en Europe francophone, qu’est-ce que ça signifie aujourd’hui ? Plutôt que de laisser parler des « experts » sociologues, la cinéaste afro-féministe Amandine Guay renouvelle l’art de l’entrevue en donnant la parole aux premières concernées : des femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Belges ou Françaises, elles nous parlent avec une intelligence non dénuée d’humour des expériences de discrimination liées à l’identité double et indistincte « femme » et « noire », telles que vécu au travail, aux études, en amour, dans le milieu artistique ou simplement dans la rue au quotidien. Se réappropriant ainsi la narration de leurs multiples – et différents – parcours de vie, elles tracent la voie d’un féminisme tout aussi nécessaire ici au Québec. (RIDM)

Ouvrir la voix

Amandine Gay

Amandine Gay est une réalisatrice, comédienne, sociologue et afroféministe française née le 16 octobre 1984. Son premier film, Ouvrir la voix est un documentaire donnant la parole aux femmes noires de France. Elle a co-fondé en 2017 la société Bras de Fer Production et Distribution. (Wikipédia)

Image : SUU

À explorer

Image : Outre Mer la 1ère

La race est une construction sociale. L’identité noire rime avec les préjugés des autres. On fait attention pour ne pas être en retard, pour demeurer d’une propreté exemplaire, afin de ne pas nourrir les clichés plaqués sur nous. Comment on se perçoit soi-même en tant que personne noire, c’est le propos du film.
Amandine Gay
Le Devoir

Ouvrir la voix : à l’écoute des femmes noires

Issues de l’histoire coloniale, elles parlent d’éducation, de sexualité, de stéréotypes incrustés, de religion, de beauté, d’homosexualité, de dépression, d’ostracisme, de fantasmes masculins à leur endroit. Aucune voix hors champ, mais des témoignages bouleversants et allumés servis par des femmes superbes...

Image : Le Devoir

Distribution complète
Plus sur Amandine Gay
Publications

Amandine Gay est membre de Réalisatrices équitables

Ouvrir