Skip to contentSkip to navigation
Roma città aperta (VOSTF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 13 juillet 2022
Durée
103 min
Cycles
Les incontournables

Dresser des listes est une activité dont sont friands les cinéphiles. Tous les ans, ce même rituel : compilation des dix meilleurs films, avec analyses comparées, débats, discussions enflammées. Mais qu’en est-il de la liste ultime des films les plus marquants de l’histoire du cinéma? C’est-à-dire ces films qu’il faut avoir vus, ceux qui ont transformé à jamais l’art du cinéma, mais aussi notre manière de voir une culture, d’appréhender le monde autant que sa propre vie? Ce programme fait le pari de répondre en partie à ce défi avec près de quatre-vingts films, produits entre 1916 et 1960, en attendant vos listes!

Rome, ville ouverte
Réalisé par
Roberto Rossellini
Langue
VOSTF
Mettant en vedette
Anna Magnani, Marcello Pagliero, Aldo Fabrizi
Pays
Italie
Année
1945
Durée
103 min
Genre
Drame, guerre
Format
Numérique
Synopsis

À Rome, pendant la Seconde Guerre mondiale, Manfredi, le chef d’un réseau de résistance communiste tente d'échapper à la Gestapo, avec l’aide de l’imprimeur Francesco, de sa campagne Pina et du curé Don Pietro.

Rome, ville ouverte

Bande annonce en italien sous-titrée en anglais. Le film sera présentée en italien avec sous-titres français.

Prix et reconnaissances

Roberto Rossellini

Roberto Rossellini est un réalisateur de cinéma et de télévision italien. Il est l’un des réalisateurs les plus importants du cinéma néoréaliste italien, mouvement qui s'est très largement constitué autour de lui et de ses films Rome, ville ouverte (1945), Païsa (1946) et Allemagne année zéro (1948). Issu d’une famille bourgeoise habitant Rome, Rossellini a vécu dans une atmosphère artistique, musicale et culturelle. Son père ayant construit le premier cinéma romain, il a pu assister librement à de nombreuses séances à un très jeune âge. Les premières réalisations de Rossellini furent des courts métrages. Ses trois premiers longs métrages, Le navire blanc (1941), Un pilote revient (1942) et L'homme à la croix (1943) forment sa Trilogie fasciste. Lorsque le régime fasciste prend fin en 1943, il travaille déjà sur Rome, ville ouverte (1945). Le film a un succès immédiat et remporte l'un des Grand Prix du Festival de Cannes en 1946. Il réalise cette année-là le film Païsa avec des acteurs non-professionels, puis Allemagne année zéro (1948) qui obtient le Grand prix et le Prix du meilleur scénario au Festival de Locarno. Après avoir reçu une lettre d'Ingrid Bergman, les deux commencent une histoire qui les propulsera sous les feux de la rampe. Ils travailleront ensemble sur plusieurs films dans les années 1950, dont Stromboli, leur première collaboration. Rossellini poursuivra sa carrière de cinéaste jusqu'au milieu des années 1970, peu avant sa mort.

Explorer

Le moment le plus précieux de l'histoire du cinéma
Martin Scorsese
À propos de Rome, ville ouverte
Distribution complète
À propos de Roberto Rossellini
Filmographie | Réalisateur
Ouvrir