Skip to contentSkip to navigation
Du 12 au 29 juin 2022

Ce petit cycle vise à réparer une injustice : le peu de cas fait du monde animalier dans la programmation de la Cinémathèque québécoise depuis sa fondation en 1963. Pourtant, le cinéma a depuis ses débuts et même avant, chez les précurseurs (Muybridge), accordé avec une patience infinie une importance capitale au phénomène vivant, plaçant bien entendu en son centre l’enregistrement de toutes apparitions animales, dans une perspective documentaire. Mais encore, s’est développé au fil du temps des fictions singulières où l’animal occupe un rôle au sens fort du terme, basculant à tout jamais dans le monde des représentations cinématographiques. Il s’agit de la première proposition d’une série en plusieurs volets consacrée aux animaux.