Skip to contentSkip to navigation

The Thing from the Lake + Valentin, Pierre and Catalina

The Thing from the Lake + Valentin, Pierre and Catalina
mercredi 12 octobre 2022
à 19:00
Date
mercredi 12 octobre 2022
à 19:00
Acheter un billet
Le 12 octobre 2022
The Thing from the Lake + Valentin, Pierre and Catalina
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 12 octobre 2022
Admission
18+
Durée
70 min
Cycles
Bruce LaBruce : Tendre et transgressif

L’œuvre du Canadien Bruce LaBruce a été célébrée aux États-Unis, en France, ses films ont été montrés dans des festivals prestigieux, mais le cinéaste reste relativement méconnu au pays de la feuille d’érable. Cette rétrospective, la plus grande jamais organisée au Canada, permettra de prendre la mesure de l’audace et de l’exubérance de l’œuvre de LaBruce tout en déclinant toutes les variations de la sexualité à l’écran, de l’érotisme gai jusqu’à la transgression. Place à un cinéma queer subversif, jouissif et combattif qui ne laissera personne indifférent.

Projection suivie d’une discussion avec les réalisateurs Éric Falardeau et Bruce LaBruce, animée par Julie Lavigne, professeure titulaire au département de sexologie de l’UQAM.

Valentin, Pierre and Catalina
Réalisé par
Bruce LaBruce
Langue
VOA
Mettant en vedette
Bishop Black, Valentin Braun, Natalia Portnoy
Pays
Espagne
Année
2018
Durée
27 min
Genre
Pornographie, érotisme
Visa
18+
Format
Numérique
Synopsis

Valentin aime Catalina. Catalina aime Valentin. Valentin aime Pierre. Pierre aime Valentin et aime aussi Catalina. Entrez dans un monde fantastique, celui de la République dystopique de Catalogne. Une sucrerie érotique, ludique et piquante du studio Erika Lust.

Valentin, Pierre and Catalina
The Thing from the Lake
Réalisé par
Éric Falardeau
Langue
VOA
Mettant en vedette
Bree Daniels, Lucas Frost, Bella Rolland
Pays
Québec
Année
2019
Durée
43 min
Genre
Pornographie, Horreur, Érotisme
Visa
18+
Format
Numérique
Synopsis

En enquêtant sur un phénomène inconnu au bord d’un lac, une scientifique rencontre une femme énigmatique. Le Québécois Éric Falardeau propose ici un hommage pornographique au cinéma d’horreur de série B des années 1960.

The Thing from the Lake

Présenté en collaboration avec

Bruce LaBruce

Né en 1964 à Tiverton, en Ontario, Bruce LaBruce étudie la théorie du cinéma et la pensée sociale et politique à l’Université York de Toronto dans les années 1980. Il signe des critiques de films dans la revue CineAction, collabore à des magazines underground homosexuels et tourne ses premiers films en super-8 vers la fin des années 1980. Ses deux premiers longs métrages, No Skin Off My Ass et Super 8 ½, le font découvrir dans des festivals spécialisés. À partir de Hustler White, Bruce LaBruce tourne une série de longs métrages reconnaissables pour leur sexualité gaie explicite, un goût de la transgression et du pastiche de même qu’un sens de l’humour abrasif. Son association avec le producteur allemand Jüngen Brüning l’amène à réaliser quelques-uns de ses films en Allemagne. Il est aussi l'auteur de films érotiques pour adultes, notamment pour les studios Erika Lust et CockyBoys. Il tourne deux longs métrages au Québec : Gerontophilia (2013) et Saint-Narcisse (2020), produits par 1976 productions. Bruce LaBruce pratique également la photographie et l’écriture, signant, par exemple, le recueil de textes Porn Diaries (2020).

Éric Falardeau

Éric Falardeau est titulaire d’une maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal. Il est cinéaste, conférencier, auteur et enseignant. Il a été le commissaire de l’exposition Secrets et Illusions, la magie des effets spéciaux (Cinémathèque québécoise, avril 2013 à avril 2018). On lui doit plusieurs ouvrages sur le corps au cinéma et les effets spéciaux, ainsi qu'un grand nombre de conférences sur l'érotisme et la pornographie. Également musicien, il a aussi tourné des clips vidéo. Ses films courts ont été projetés dans une multitude de festivals à travers le monde, où ils ont récolté de nombreux prix. Parmi ceux-ci, l'étonnant film d'animation Crépuscule, le référentiel et cinéphilique La petite mort, le traumatique Coming home ou bien le de palmien Elégie nocturne. Son premier long-métrage, Thanatomorphose, un film extrême mais d'une étrange beauté sur la lente décomposition physique d'une jeune femme vivante, est sorti sur les écrans en 2012 et est de puis distribué dans une dizaine de pays. Mondialement reconnu, Eric Falardeau est ainsi devenu le cinéaste de genre québécois le plus important de sa génération.