Skip to contentSkip to navigation

Jean-Luc Godard, premières manières

Du 8 au 21 décembre 2022

En 1960, Jean-Luc Godard réalise son premier long métrage et s’engouffre dans la Nouvelle Vague naissante, dont il va devenir la figure emblématique. Dans les années qui suivent, il tourne près de deux films par an, se nourrissant de sa riche cinéphilie pour mieux révolutionner le cinéma à sa façon. Même les œuvres qui deviendront par la suite ses plus célèbres et acclamées sont alors accueillies comme un petit séisme, déconcertant plus d’un critique. De 1960 à 1965, de À bout de souffle à Pierrot le fou, cette première période sera nommée par la suite « les années Karina » mais n’a pourtant rien d’un tout homogène; elle témoigne en réalité déjà de ce qui caractérisera toujours Godard : se réinventer sans cesse, avec autant de malice que d’intelligence, refusant de figer le cinéma de quelque manière que ce soit.

Photo du visuel : Bertrand Carrière

Le 12 février 2023
The Witness
Le 14 février 2023
Claudine
Le 14 février 2023
Le vent d'est
Le 16 février 2023
Roubaix, une lumière