Du Samedi 25 Mai 2019 au Mercredi 29 Mai 2019

Elles, féministes et indépendantes

Au cours des derniers mois, grâce au soutien du Plan culturel numérique du gouvernement du Québec, nous avons pu entreprendre un vaste programme de numérisation de films et bandes vidéos de nos collections. Les premiers films que nous avons numérisé, avec la collaboration technique et logistique de l’Office national du film du Canada, sont rassemblés ici. Il s’agit d’oeuvres indépendantes, réalisées par des femmes, la plupart appartenant au corpus du cinéma féministe des décennies 1960-1970. Ces oeuvres choisies, rarement visibles, vont du cinéma documentaire indépendant (Depuis que le monde est monde de Sylvie van Brabant, Serge Giguère et Louise Dugal) aux productions indépendantes de nature expérimentale (Anastasie Oh ma chérie de Paule Baillargeon). On trouve aussi Contes des mille et un jours ou Jean Desprez, documentaire de Iolande Cadrin-Rossignol, tourné sur pellicule mais post-produit sur support vidéo. Plusieurs des films seront projetés en présence des réalisatrices.
 
 
 
 
 
 
 

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.