Du Jeudi 06 Août 2020 au Jeudi 03 Septembre 2020

Jacques Doillon moeurs sous la loupe

Le cinéma de Jacques Doillon reste à redécouvrir. D’abord associé à la contre-culture et au cinéma de gauche français des années 1970 (L’an 01, écrit avec Gébé, alors rédacteur en chef de Charlie Hebdo), il a obtenu la notoriété à travers une série de films que l’on a eu tôt fait de qualifier de post-Nouvelle Vague, au même titre que les réalisations de Jean Eustache ou Philippe Garrel. Observateur des moeurs qu’il étudie à la loupe (La drôlesse, La femme qui pleure), il est aussi un cinéaste au souffle baroque qui s’exprime dans des films étonnants aux tonalités diverses, dont La pirate (avec Jane Birkin), La puritaine (avec Sandrine Bonnaire), ou tout dernièrement Rodin (avec Vincent Lindon). Il est aussi reconnu comme directeur d’acteurs exceptionnel, en particulier dans ses films où des enfants, des adolescents ou de jeunes adultes tiennent le haut de l’affiche (Le petit criminel, Le jeune Werther, Carrément à l’ouest, le remarquable Ponette). Les copies de films projetées dans ce programme sont pour la plupart en 35 mm et proviennent de nos collections.

Projections

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.